La ministre flamande du Tourisme Zuhal Demir (N-VA) souhaite racheter le Palais de la dynastie, au pied du Mont des Arts, au gouvernement fédéral afin d'en faire un lieu de promotion permanent de l'offre touristique flamande. "Les négociations avec le gouvernement fédéral sont toujours en cours", a déclaré Iben Sempels, porte-parole adjoint de Zuhal Demir à Bruzz.

La Flandre dispose déjà d'un droit d'utilisation de ce Palais géré par la Régie des bâtiments. Elle utilise d'ailleurs le site pour faire la promotion des maîtres flamands : Bruegel l'ancien, Rubens, Van Eyck et Pieter Bruegel. L'accord avec la Régie des Bâtiments sur le droit d'usage court jusqu'en février 2022. Zuhal Demir veut continuer à exploiter le bâtiment. C'est pourquoi elle veut l'acheter. "A long terme, nous voyons le Palais de la dynastie comme une enseigne générale pour la Flandre, les musées flamands et les villes d'art", poursuit Iben Sempels.

Le Palais de la Dynastie a été construit pour l'Expo 58 sur un projet de l'architecte Jules Ghobert.

Le secrétaire d'Etat en charge de la Politique scientifique Thomas Dermine (PS) a rapidement réagi à la proposition de la Flandre : "Le Palais de la Dynastie n’est pas à vendre", assure-t-il. "Comme annoncé dans ma note de politique générale déposé au parlement en début de législature, je porte l'ambition d'un projet plus large qui permette de faire de ce lieu une vitrine de la politique scientifique et culturelle en Belgique. Je n'exclus pas d'associer les entités fédérées à la réflexion, mais il s'agira d'une initiative nationale."

© BELGA