Le premier établissement de la capitale ouvrira ses portes à Auderghem dans le courant du mois de septembre.

Après l’ouverture du premier Burger King de Belgique à Anvers il y a tout juste une semaine, la chaîne américaine a inauguré ce mardi son premier établissement en Wallonie, dans le centre commercial Rive Gauche à Charleroi. Et bientôt, la folie Burger King s’emparera de la capitale.

En effet, il nous revient de source sûre que l’enseigne américaine s’installera prochainement à Bruxelles, plus précisément dans la commune d’Auderghem. Une information confirmée par le bourgmestre auderghemois, Christophe Magdalijns (Défi). Le fast-food remplacera l’actuel Quick du boulevard du Souverain, installé aux côtés du parking du supermarché Carrefour.

Dès le mois de septembre, les mythiques Giants laisseront donc la place aux Whoopers, le burger phare de la marque. Et pour transformer le restaurant, Burger Brands Belgium, la société qui détient Quick et la master franchise de Burger King pour la Belgique et le Luxembourg, avait besoin d’une autorisation. C’est pourquoi une demande de permis d’urbanisme a été introduite auprès de la commune au mois d’avril dernier. S’en sont suivies une enquête publique du 4 au 18 mai et une commission de concertation, qui a remis un avis favorable unanime.

"Le permis a finalement été délivré début juin. L’enseigne prévoit la réalisation de certains petits travaux au niveau du bâtiment", confie le bourgmestre. Les demandes de travaux portaient spécifiquement sur la suppression des deux toitures pyramidales et la modification des matériaux et couleurs des façades. Le Drive-In, permettant de faire sa commande depuis sa voiture, devrait être conservé.

Selon le bourgmestre, les travaux ne devraient pas s’éterniser. "Si une fermeture du Quick doit avoir lieu pour cause de travaux, elle ne devrait pas durer longtemps", précise Christophe Madgalijns, qui parle d’une ouverture en septembre prochain.

Contacté par nos soins, Burger Brands Belgium n’a pas souhaité confirmer ni infirmer l’information. Bien qu’au vu des réactions récoltées, plus aucun doute ne plane sur l’arrivée de l’enseigne, mis à part sur sa date précise d’ouverture.