Face au coronavirus, la maison de repos mise sur la prévention et annule les visites.

Mieux vaut prévenir que guérir. Dans la commune bruxelloise d’Evere, c’est l’adage que la maison de repos Les Tamaris a choisi de suivre. Depuis vendredi 16h, la résidence applique des mesures de confinement pour éviter que ses résidents ne soient contaminés par le coronavirus. “Nous ne sommes pas en quarantaine : les visites sont annulées mais aucun cas de contamination n’est avéré, précise d’emblée l’institution. Vu les proportions hors normes que prend la situation, nous préférons prendre nos précautions afin que l’on ne puisse rien nous reprocher.”

Plus de visite donc, sauf sur présentation d’un dossier médical. Quant au personnel, il est suivi par la médecine du travail et sa température est prise régulièrement. “Les proches des résidents en fin de vie peuvent évidemment continuer à leur rendre visite, en respectant les règles sanitaires d’usage.” 

Conscientes que les personnes âgées constituent une population à risque, les familles des résidents ont accueilli favorablement la nouvelle. “Le week-end s’est très bien passé. Les familles sont invitées à téléphoner à leurs proches où à envoyer des mots et photos que nous imprimons et leur transmettons. Le lien social est gardé.”