Le mauvais temps a dû décourager certains Belges.

Une marche noire est organisée ce dimanche 20 octobre, pour marquer les 23 ans de la "marche blanche" et surtout pour protester contre la libération de Michel Lelièvre et l'éventuelle libération conditionnelle de Marc Dutroux.

Alors que la "marche blanche" de 1996 rassemblait quelque 350.000 personnes, environ 400 personnes étaient présentes dans les rues de Bruxelles ce dimanche.

Des gilets jaunes ont toutefois tenté de rejoindre le cortège qui devrait arriver aux alentours de 16 heures sur l'esplanade de l'Europe.

"Dutroux reste au trou"

De grandes banderoles portant les messages "Pas de liberté pour les bourreaux d'enfants" et "La loi des anges" étaient arborés par les manifestants, qui avaient également emmené un cercueil en bois. Des slogans ont été scandés, parmi lesquels "Dutroux reste au trou". Les manifestants s'étaient habillés en noir. Certains portaient des peluches. La manifestation était familiale. De nombreux enfants étaient présents.

"Nous voulons une vraie peine à perpétuité", a expliqué une organisatrice. "On a envie que les enfants soient protégés de ces personnes-là. Il est grand temps que cela bouge. Nous exigeons la loi des anges. C'est une loi qui va protéger les enfants en exigeant une peine à vie pour leurs bourreaux". Plus largement, elle estime que les abus sexuels sur les enfants sont trop peu considérés par la justice.

© BELGA