La Police Fédérale indique qu'elle a fait la demande auprès de la Régie des bâtiments pour que soient remplacées les conduites d'eau vétustes de certains de ses bâtiments à Bruxelles.

La DH révélait ce lundi que selon des analyses d'Aquaviva en juin dernier, l'eau de trois casernes de la Police Fédérale à Bruxelles est trop chargée en métaux et que le personnel policier s'inquiète pour sa santé. "Nous avons pris différentes mesures. Aux points d'eau problématiques, des affiches ont été placées pour avertir le personnel et de l'eau en bouteille est mise à disposition. La teneur en métaux trop élevée de l'eau à ces endroits résulte de la vétusté de certaines conduites d'eau. Nous avons donc fait la demande auprès de la Régie des bâtiments pour les remplacer", explique Jonathan Pfund, porte-parole de la Police Fédérale.

"Également, les membres du personnel qui le souhaitaient ont été examinés par le médecin du travail. Tout était normal chez ceux qui ont été examinés jusqu'à présent. Ces constats font l'objet d'une attention particulière de la part de la Police Fédérale en ce moment et des discussions ont lieu avec les syndicats pour répondre aux attentes du personnel", a-t-il ajouté.

Entre le 6 et le 12 juin dernier, Vivaqua a prélevé des échantillons d'eau dans différents bâtiments de la police fédérale à Bruxelles. Les analyses ont mis en évidence 43 points d'eau où la teneur en métaux est trop élevée, dont quatre où la norme est dépassée.

Comme nous vous le précisions dans l'édition du jour, ces points d'eau non potable se situent dans la caserne Geruzet, la caserne de Witte de Haelen et dans celle du quartier Kroon.