Une personne qui a exhibé un petit couteau suisse lundi après-midi vers 15h10 dans un bus de la ligne 50, à hauteur de la place Saint-Denis à Forest, a été arrêtée et mise à disposition du parquet de Bruxelles, a indiqué mardi Kathleen Calie, porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Midi. 

Il n'y a pas eu de blessé. Un homme sous l'influence de substances a également sorti un couteau lundi après-midi, vers 16h00, dans une rame de métro au niveau de la station Clémenceau à Anderlecht, a ajouté Denis Goeman, le porte-parole du parquet de Bruxelles. Il précise que les deux individus ont été privés de liberté, mais leur placement éventuel sous mandat d'arrêt n'ont pas encore été communiqués. Denis Goeman assure qu'il ne s'agit pas d'incidents liés à un contexte terroriste.

Dans la première affaire à Forest, Kathleen Calie explique que le suspect a menacé les voyageurs et a quitté le bus. Ses motivations n'ont pas été établies. Grâce à la description donnée par les voyageurs présents, il a pu être arrêté par des policiers non loin des faits.

Pour le second incident, Denis Goeman précise que le suspect n'est pas connu des services judiciaires. Guy Sablon, porte-parole de la Stib, a expliqué que des voyageurs seraient intervenus dans un premier temps pour le maîtriser.