Un groupe de personnes avaient pris possession des lieux vendredi après-midi. "Le CPAS, propriétaire de l'immeuble, a demandé à nos services de mettre fin à l'occupation", a déclaré Ilse Van de Keerre, porte-parole de la zone de police. Un total de 38 personnes ont été priées de quitter les lieux.

L'Institut Pacheco, également connu sous le nom de Grand Hospice, est un bâtiment classé appartenant au CPAS de la Ville de Bruxelles. Le bâtiment est vide depuis plusieurs années et est en attente de rénovation. Vendredi après-midi, un groupe de personnes s'est installé à l'intérieur.

Selon Bruzz, il s'agissait d'une initiative du collectif "Solidaire Opvordering", composé de dix organisations qui militent pour les droits des sans-papiers. Celles-ci protestent contre le fait que de nombreux bâtiments sont négligés par les propriétaires, alors que des milliers de personnes sont toujours sans abri ou mal logées.