Les locaux actuellement occupés par la police sont vétustes et peu pratiques. "Lors de la visite à la Police aéronautique fédérale à Brussels Airport en novembre 2020, j'ai constaté que les locaux de la police avaient besoin d'être rénovés. Nous avons entre-temps trouvé une solution à ce problème. Grâce à Brussels Airport Company, nos policiers bénéficieront d'infrastructures nouvelles et plus modernes", explique Mme Verlinden, citée dans un communiqué.

Dans un premier temps, les bureaux de la Police aéronautique fédérale, à l'exception de ceux utilisés pour effectuer des contrôles aux frontières, seront transférés vers le bâtiment dit satellite, un terminal qui a été converti en 2009 en espaces bureaux. De la place se libère dans ce bâtiment du fait que certains collaborateurs de Brussels Airport Company s'installent ailleurs.

Dans un second temps, soit d'ici 2026-2027, le personnel de la police s'installera dans un nouveau bâtiment situé au terminal. Il bénéficiera alors de locaux modernes idéalement situés sur le site de Brussels Airport, et d'une infrastructure adaptée à leurs besoins.

"Je suis satisfaite que nous ayons pu trouver une solution rapidement. La Police aéronautique fédérale est, depuis un certain temps déjà, confrontée à un manque de personnel. Nous mettons tout en œuvre pour résorber au plus vite cette pénurie. Des infrastructures modernes sont un incitant supplémentaire pour les candidats potentiels", conclut la ministre.