Afin d'aider les familles bruxelloises les plus précarisées - celles qui bénéficient déjà d'allocations familiales majorées et dont le revenu du ménage est inférieur à 45.000 euros - la Région avait décidé, juste avant les vacances d'été, de leur octroyer une prime exceptionnelle de 100 euros par enfant.

A Bruxelles, celle-ci concerne 105.000 familles sur 167.000 et près de 200.000 enfants.

"Une allocation supplémentaire pour les familles les plus vulnérables en septembre peut aider à traverser les mois difficiles. L'avantage du modèle actuel d'allocations familiales est que les familles qui perçoivent déjà une allocation sociale sont connues de la caisse publique Famiris et des quatre caisses d'allocations familiales privées. Si par la suite, il s'avère que d'autres familles avaient également droit à cette allocation, cela sera bien entendu corrigé", a de son côté précisé Sven Gatz, le ministre bruxellois des Finances.