On en dénombrait 13 il y a quelques semaines. La plupart de ces centres ont fermé leurs portes faute de demande. A côté de cela, on dénombre encore des centres de tests dans des laboratoires privés et des centres communautaires.

Se disant convaincu de l'importance d'augmenter le capacité de test, le ministre Maron a précisé qu'à long terme, la Région voulait disposer d'une capacité d'un centre pour 100.000 habitants en Région bruxelloise, soit entre 12 et 14 centres.

Toujours d'après M. Maron, il a été demandé mardi aux hôpitaux de rouvrir les centres de tests qui avaient été fermés.

L'administration bruxelloise prendra également contact avec les centres privés. Le fédéral a prévu un soutien financier dans ce contexte.

La capacité de tests est suffisante pour faire face à la situation actuelle, a-t-il ajouté.