Elle est moins rapide que les semaines dernières mais l'augmentation des chiffres épidémiologiques se poursuit à Bruxelles. Le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre d'infections pour 100 000 habitants, continue d'augmenter : il est passé à 663 ce jeudi 1er avril, contre 538 le 24 mars.

Les communes les plus touchées ces quatorze derniers jours, proportionnellement à leur population sont Watermael-Boitsfort (avec une incidence de 853), Ganshoren (avec une incidence de 832), Berchem-Sainte-Agathe (avec une incidence de 812), Schaerbeek (avec une incidence de 769), Molenbeek (avec une incidence de 734) et Bruxelles-ville (avec une incidence de 716). Les communes les moins touchées sont Woluwe-Saint-Lambert, Ixelles et Uccle. Leur taux d'incidence dépasse malgré tout la barre des 500.

Le nombre de tests PCR et antigènes effectués à Bruxelles dépasse aujourd'hui les 50 000 unités. Le taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués), commence à se stabiliser, puisqu'il est passé de 9,2% le 24 mars à 9,1% ce jeudi, indique la Cocom.

De leur côté, les hospitalisations augmentent encore, passant de 435 le 24 mars à 501 le 31 mars, ainsi que le nombre de personnes en unités de soins intensifs (de 112 à 121). Quant au nombre de décès, il est de 36 décès le 24 mars, contre 34 le 1er avril.