À peine arrivée à Bruxelles, la plateforme en ligne Misterbnb rencontre déjà un véritable engouement dans la capitale.

La plateforme en ligne Airbnb, qui permet aux particuliers de sous-louer une partie de leur appartement pour arrondir leurs fins de mois, a toujours plus le vent en poupe dans la capitale. À tel point qu’une version gay-friendly du site Internet vient de faire son apparition à Bruxelles. Les touristes homosexuels désirant se loger chez l’habitant, et craignant de s’exposer à des remarques désobligeantes de leurs hôtes, peuvent donc désormais utiliser Misterbnb.

Preuve qu’une véritable demande existait en la matière, la plateforme gay-friendly propose déjà plus de 25.000 chambres réparties dans 130 pays différents… en à peine six mois d’existence ! "Il y a cinq ans, j’ai réservé avec mon partenaire une chambre à Barcelone. Lorsqu’on est arrivé, la personne qui nous accueillait s’est montrée hostile. "Vous allez vraiment dormir à deux dans le même lit ?", nous a-t-elle demandé", a expliqué Matthieu Jost, l’inventeur français du concept, au Morgen.

Matthieu Jost décide alors de mettre au point Misterbnb et ce, afin de ne plus jamais avoir le même accueil qu’en Espagne. Son idée : permettre aux homosexuels du monde entier de voyager en toute sérénité, mais aussi de profiter des meilleurs conseils concernant les adresses gay à connaître. Bien sûr, les hétérosexuels sont aussi les bienvenus, précise Matthieu Jost.

Comme son grand-frère Airbnb, l’inscription est gratuite et ne prend que quelques minutes. Chaque membre de la plateforme doit compléter une fiche de profil et poster une photo. Chaque chambre se voit, quant à elle, attribuer un certain nombre d’étoiles en fonction des retours plus ou moins positifs des utilisateurs.

À peine implanté à Bruxelles, le concept rencontre en tout cas déjà un véritable succès. Pas moins d’une centaine de chambres ou d’appartements, principalement dans le Pentagone, sont ainsi disponibles à la location.