Bruxelles

Si le président américain restera un peu moins de 24 heures sur le territoire belge, sa venue risque pourtant de chambouler une partie de la capitale. Trois quartiers de Bruxelles doivent s’apprêter à un blocage total pendant quelques heures.

Il s’agit des environs de The Hotel, près de la Porte de Namur, dans lequel le président passera la nuit, mais aussi du quartier entourant le Palais des Beaux-Arts et des alentours du bâtiment Justius Lipsius, au rond-point Schuman.

Le dispositif de sécurité, impressionnant, fait grincer les dents des commerçants concernés par les passages de Barack Obama.

On peut même davantage parler de colère. Interdiction de se parquer dans les rues avoisinantes, clients enfermés dans les restaurants, employés qui doivent venir pointer beaucoup plus tôt que prévu...

Les désagréments et le manque à gagner toucheront de plein fouet de nombreuses personnes. Les commerçants pointent tous un "dispositif hors de toute proportion".