Ce samedi, environ 200 manifestants étaient présents à l'ambassade de Guinée, avenue Auguste Reyers à Schaerbeek, sur le territoire de la zone de police Bruxelles Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode, Evere). Plusieurs rassemblements avaient déjà eu lieu devant l'ambassade durant la semaine. Ils souhaitaient protester contre le déroulement des élections présidentielles dans leur pays, où le président sortant Alpha Condé, 82 ans, a été déclaré vainqueur samedi après-midi

Samedi après-midi, des dégradations légères ont été causées à l'ambassade. Huit personnes ont été arrêtées judiciairement en lien avec cet incident. Un peu plus tard, deux personnes ont encore été arrêtées administrativement.

Vers 16 heures, environ 200 personnes se sont rassemblées sur la place Schuman. Ils se sont ensuite dirigés vers 18 heures à proximité de l'ambassade de Guinée sur le territoire de Schaerbeek.

En raison des mesures sanitaires concernant l'interdiction des rassemblements de plus de quatre personnes, les manifestants ont été confinés afin d'éviter des incidents devant l’ambassade. "Cette opération est le fruit d’une bonne collaboration entre les zones de police Bruxelles Nord Bruxelles, Bruxelles Capitale Ixelles et la Police Fédérale", explique la zone de police Nord dans un communiqué.

Concernant les manifestations devant l’ambassade de Guinée, la police locale de Bruxelles Nord a déjà établi un total de 167 PV pour non-respect des mesures de Covid et a arrêté un total de 12 personnes (dont 8 arrestations judiciaires et 4 arrestations administratives).

L’ensemble des opérations policières s’est déroulé sans incident et sans blessés