Les pompiers sont intervenus ce mardi matin suite à un incendie qui s'est déclaré avenue Laënnec à Laeken. 

"Vers 11h00 une habitante du 3e étage d’un bâtiment qui en compte cinq, nous signale que l’alarme incendie du 2e étage s’est déclenché et qu’il y a également une odeur de brûlé", explique Walter Derieuw, porte-parole des pompiers bruxellois.

A l’arrivée des pompiers sur place, un dégagement de fumée de la fenêtre du 2e étage est constaté. "La porte de l’appartement, dont les occupants sont absents, est forcée pour procéder à une attaque intérieure. En mémé temps une attaque extérieure est entreprise via le camion échelle. Un "smoke stopper" est placé pour éviter la propagation de la fumée dans la maison. L’habitante du 3e avait évacué son logement. La reconnaissance permet d’établir qu’il n’y pas d’habitants présents", précise Walter Derieuw.

L’origine de l’incendie est accidentelle. "Grâce à la sonnerie du détecteur de fumée et grâce à la voisine vigilante, l’incendie a vite été signalé et cela a permis de limiter les dégâts causés. Le slogan "Les détecteurs de fumée sauvent des vies" n’est pas du tout dépourvu de bon sens", conclut le porte-parole.