Les manifestants ont demandé à ce qu'une délégation puisse rencontrer la ministre francophone de l'Éducation Caroline Désir (PS) la semaine prochaine. Une nouvelle manifestation devrait être organisée en marge de cette rencontre. À la suite du Comité de concertation du 3 décembre, une circulaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles a acté l'obligation du port du masque étendue aux enfants à partir de l'âge de 6 ans, sauf une fois assis si les consignes d'aération sont respectées.

Des parents d'enfants se sont mobilisés via les réseaux sociaux pour dénoncer cette obligation. "Les enfants portent le masque n'importe comment et c'est difficile pour eux", observe un des organisateurs de la manifestation. "Des écoles n'acceptent plus les enfants sans masques. (...) Des professeurs crient sur des enfants de 6-8 ans qui ne mettent pas leurs masques correctement".

Des parents d'élève avaient réalisé des pancartes avec des messages comme "Ne touchez pas aux sourires de nos enfants" et "Laissez les enfants respirer". Quelques ballons décoraient aussi la mobilisation.

Des personnes avaient par ailleurs emmené des grandes pancartes contre la vaccination des enfants. Les organisateurs de la manifestation expliquent que leur mouvement vise uniquement à s'opposer à l'obligation du port du masque dans le fondamental, mais que certains participants ont élargi les discussions sans l'accord du groupe.