Le Berlaymont, siège de la Commission européenne frappé lundi par un incendie, pourrait encore rester inaccessible durant plusieurs jours, a indiqué mercredi le porte-parole de l'exécutif européen


BRUXELLES Si les premiers travaux de réhabilitation ont commencé, la Commission ne pouvait préciser mercredi quand ceux-ci seraient terminés. "L'analyse de réparations nécessaires est en cours", a précisé mercredi Johannes Laitenberger, porte-parole de la Commission. "Le problème principal, c'est le rétablissement du système électrique", a-t-il ajouté, les flammes s'étant en effet propagées dans l'immeuble via des gaines d'alimentation électrique.

Quant à l'origine du sinistre, celle-ci était mercredi toujours inconnue, de même que le montant précis des dégâts occasionnés. Les quelque 2.000 fonctionnaires qui travaillent en temps normal dans le Berlaymont ont été relocalisés dans d'autres bâtiments de la Commission à Bruxelles, ou invités à travailler de leur domicile.

Ces jeudi et vendredi, l'ensemble des services de la Commission seront fermés à l'occasion de l'Ascension. La Commission, qui organise depuis mardi ses conférences de presse quotidiennes dans le bâtiment du Breydel, avenue d'Auderghem, a indiqué mercredi que ce régime pourrait se prolonger la semaine prochaine également.

© La Dernière Heure 2009