Bruxelles

Un pensionnaire se trouve toujours dans un état critique


BRUXELLES Selon les constatations des pompiers, l'implosion d'une télévision serait à l'origine de l'incendie survenu samedi vers 13h au home Adagio situé à Berchem-Sainte-Agathe, a indiqué Johan Berckmans de la zone de police de Bruxelles-ouest. Deux personnes ont perdu la vie et un pensionnaire se trouve dans un état critique.

Les victimes décédées seraient deux femmes âgées de 90 et 93 ans. "Une femme vivait dans la chambre où le feu s'est déclenché et est décédée sur place", a ajouté Johan Berckmans. "Une deuxième dame a perdu la vie plus tard, lorsque les services de secours étaient occupés à rassembler les victimes pour les évacuer vers des hôpitaux" 67 personnes étaient présentes dans la maison de retraite lors du sinistre; 7 d'entre elles ont été hospitalisées et 58 ont été relogées.

Le home ADAGIO situé avenue Josse Goffin à Berchem-Ste-Agathe a prévenu les pompiers vers 13h00 samedi alors que le feu avait pris naissance au 3e étage de l'immeuble dans la chambre d'un résident.

L'ensemble des résidents a été évacué par les policiers d'abord et le SIAMU ensuite. 58 personnes ont dès lors été relogées dans le centre de revalidation Valida situé à quelques mètres du sinistre.

Le SIAMU a déployé 3 camions échelles, 3 autopompes et de nombreuses ambulances.
"Le Plan d'Intervention Médicale (PIM) a été déclenché immédiatement ainsi que le plan psycho-social pour venir en aide aux victimes et à leurs familles", a ajouté Joël Riguelle.

L'immeuble ne peut pas être utilisé pour l'instant mais "les autorités communales et du CPAS ont entrepris de rechercher et de trouver des places dans les homes de la région bruxelloise pour reloger tous les résidents dans les meilleures conditions possibles", a-t-il conclu.
La section locale de la Croix-Rouge aide également à l'accueil des résidents et à leur transfert.


© La Dernière Heure 2010