Le bourgmestre Saint-Josse-ten-Noode Émir Kir a pris ce vendredi, jusqu'au 13 décembre inclus, un arrêté de police afin d'offrir plus de flexibilité aux commerçants en cette période difficile.

Les commerces offrant des biens essentiels sont autorisés à rester ouverts au public sept jours sur sept et les commerces offrant des biens dits non-essentiels sont autorisés à organiser des livraisons et à mettre en place un système de click & collect sept jours sept.

Tout exploitant de magasin de nuit est autorisé à ouvrir sont établissement à partir de 11h jusqu’à 20h.

Le Bourgmestre Émir Kir et l'Echevin Kadir Ozkonakci, en charge des Classes moyennes, se positionnent : "Avec cet arrêté, nous réaffirmons notre plein soutien aux commerces en permettant plus de flexibilité et de rentabilité. A Saint-Josse, nous entendons utiliser tous les moyens à notre disposition pour sauver nos commerces. "

Pour rappel, la Commune de Saint- Josse s'est distinguée par l'accompagnement rapide et concret de ses commerces, notamment en mettant en place un système de prime unique, en gelant de nombreuses taxes locales ou plus récemment en lançant les chèques "Consommons local et solidaire".