Bruxelles Myrna Nabhan offre un documentaire fort au cœur de Damas durant la guerre