Le budget de 400.000 euros destiné aux projets de relance de la dynamique commerciale de dix quartiers du centre de la capitale, sélectionnés dans le cadre de la campagne "Make.Brussels" lancée par le ministre bruxellois de l'Economie Didier Gosuin l'échevine du Commerce de la Ville Marion Lemesre et Atrium sera augmenté de 300.000 euros, a annoncé jeudi Didier Gosuin, au terme du séminaire du gouvernement bruxellois consacré aux mesures en matière de relance économique, de sécurité et d'image de Bruxelles. Lancée à la fin du mois de mars, l'action destinée à soutenir la dynamique commerciale des quartiers Dansaert, rue Neuve, Sainte-Catherine, Saint-Jacques, Sablon, Mont des Arts, Marolles, Notre-Dame-aux-Neiges, Grand Place et Midi-Lemonnier rencontre un grand succès, si l'on en croit le ministre.

Les porteurs de projets (habitants, commerçants, designers, artistes, ...) invités à soumettre leur concept sur la plate-forme www.make.brussels jusqu'au 5 mai se sont jusqu'à présent manifestés en nombre avec des projets particulièrement originaux.

Plus largement, le séminaire de jeudi a conforté les mesures annoncées il y a deux semaines (entre autres suspension de la "city tax" sur les hôtels, un soutien aux trésoreries des entreprises des secteurs affaiblis via un dispositif temporaire de garanties spécifiques mis en oeuvre par le Fonds bruxellois de garantie et d'octroi de crédits de crise par la Société Régionale d'Investissement de Bruxelles-SRIB, la mise à disposition d'experts pour aider les entreprises à s'y retrouver dans le maquis des financements possibles).

Le 1819, guichet unique des entreprises, sera renforcé à concurrence de 80.000 euros supplémentaires. Il devrait être le point de rencontre de toutes les administrations, y compris fédérales. Des contacts ont été pris dans ce sens, a précisé le ministre.