Une centaine d'ordinateurs ont déjà pu être récoltés.

En partenariat avec le réseau associatif, dont Molengeek qui a des centaines de demandes en attente, le CDH bruxellois appelle les communes, les organismes publics et les entreprises à faire don de leurs ordinateurs, écrans et claviers. Ils seront ensuite reconditionnés avant d'être offerts aux élèves et étudiants qui en ont besoin pour suivre correctement leurs cours à distance. Ce sont les institutions scolaires qui feront l’inventaire des besoins et assureront la distribution.

"Cette action permet d’abord d’aider des étudiants qui en ont besoin dans l’immédiat pour traverser cette crise, mais ce n’est pas tout", explique Christophe De Beukelaer, député bruxellois qui coordonne cette action. "Je suis surtout convaincu qu’à côté de l’urgence sanitaire qui est la priorité immédiate, cette crise doit être considérée comme une opportunité pour travailler à un monde meilleur. Que ce soit dans notre rapport à la consommation, à la place qu’on donne à nos aînés, au rôle des experts dans la vie publique ou encore à nos soins de santé, on doit poser dès aujourd’hui les jalons de la société de demain."

"L’Ecole, elle aussi, a quelque chose à apprendre de cette crise. Elle est, comme toutes les organisations de grande taille, difficile à faire évoluer. Cette crise peut être un accélérateur pour une digitalisation raisonnée. Les élèves et les professeurs sont aujourd’hui forcés de tester des nouvelles méthodes d’apprentissages, d’examens, etc. Je veux attirer l’attention et encourager ce mouvement avec cet appel aux dons", poursuit Christophe De Beukelaer.

L’action a déjà permis de trouver plus d’une centaine d’ordinateurs provenant notamment du groupe Parlementaire cdH, de la start-up Digitag et de la commune de Jette. "On doit amplifier le mouvement dans les prochains jours. J’en appelle au Ministre Clerfayt, en charge du numérique et des pouvoirs locaux, pour qu’il prenne les devants et réquisitionne tous les vieux stocks dans les administrations et les cabinets. On doit pouvoir faire preuve de souplesse dans les procédures pendant cette crise", conclut Christophe De Beukelaer.

Si vous souhaitez participer à l'action, vous pouvez envoyer un mail à c.debeukelaer@parlement.brussels.