Un tract distribué ce week-end

BRUXELLES Cette fois, le foulard est bien visible. Sur un tract distribué ce week-end, notamment place Émile Bockstael, Mahinur Ozdemir (CDH) n'a pas été malencontreusement recadrée par un graphiste peu regardant. Reste que le document, où la jeune candidate est présentée en compagnie de Halis Kökten, est entièrement rédigé en turc.

Rien d'illégal là-dedans (si ce n'est une absence d'éditeur responsable), aucune règle ne régissant l'emploi des langues en matière de propagande politique. Cette pratique suscite néanmoins des critiques acerbes dans les autres partis. "Communautarisme de plus en plus assumé", nous dit-on doucement.

Où plus violent : "Lorsqu'on se présente aux élections régionales, on s'adresse à tous les Bruxellois". Pas sûr qu'au CDH, sous tension avec ses candidats d'origine étrangère, tout le monde adhère non plus.



© La Dernière Heure 2009