Philippe Guéret travaillait au Dépôt Delta. Ses collègues vont organiser une commémoration. Pas d'arrêt de travail prévu.

Un chauffeur de bus de la Stib est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à son domicile. Philippe Guéret (55 ans) avait été testé positif au Covid-19 quelques jours auparavant mais ne présentait que peu de symptômes. Le lien entre ce décès et le coronavirus n'a pas encore été établi avec certitude mais l'entreprise examine la possibilité d'organiser "dans les plus brefs délais" une campagne de dépistage interne pour rassurer ses collaborateurs, a in"diqué lundi la société des transports intercommunaux de Bruxelles. Diagnostiqué positif au Covid-19 mercredi dernier, l'homme de 55 ans n'a pas été hospitalisé parce que son état de santé ne soulevait pas d'inquiétude.

Philippe Guéret travaillait au dépôt Delta, à Auderghem. Deux autres chauffeurs de ce même dépôt ont été testés positifs au Covid-19. Ses collègues réfléchissent à l'organisation d'une commémoration en son honneur. Aucun arrêt de travail n'est prévu pour l'instant. "C'était l'une des personnes au dépôt qui avait le plus peur du virus. Il prenait énormément de précautions", témoigne un de ses collègues. Philippe Guéret a participé au droit de retrait massif survenu à la Stib voici une dizaine de jours. "Il était assez discret mais très sympa."

Au dépôt Delta, trois chauffeurs ont contracté le Covid-19. Les chauffeurs ont appris la nouvelle de sa maladie le 20 mai dernier. Depuis, deux autres nouveaux chauffeurs l'ont attrapé. "Cela fait tout de même trois cas en cinq jours pour notre dépôt, c'est beaucoup", estime ce chauffeur. Un ou plusieurs cas de Covid-19 ont également été détectés dans les dépôts de bus de Haren et de la Petite Île, un cas au dépôt tram d'Ixelles, un autre à l'atelier de Cureghem, un autre encore à l'atelier Delacroix, etc.

© FACEBOOK

Le mouvement de protestation d'une partie du personnel, majoritairement des conducteurs de bus, ayant engendré des rassemblements de personnes dans les dépôts, la Stib veut mettre en place une campagne de dépistage pour les collaborateurs qui le souhaitent.

"Notre volonté est d'offrir gratuitement l'opportunité aux personnes qui ne présentent pas de symptômes, mais qui souhaitent être rassurées, de se faite tester. Pour rappel, toute personne présentant des symptômes du Covid-19 doit se rendre chez son médecin traitant, qui effectuera un test de dépistage", souligne la société de transports bruxelloise.

Elle répond ainsi à une demande syndicale vieille de plus de trois semaines.