Au début de l’année sous le signe du "code rouge", la quasi-totalité des carnavals ont été annulés : Binche, Alost, Malmedy, Stavelot, La Roche-en-Ardenne… mais aussi Schaerbeek, plus grande festivité du genre en Région bruxelloise.

Mais avec situation sanitaire encourageante et le tant attendu passage en "code jaune", certaines villes sont revenues sur la décision et ont permis l’organisation de carnaval "en mode mineur". Ce dimanche, Nivelles vibrait au rythme des tambours et des cloches. À Alost, un "mini-carnaval" a eu lieu fin février. À Stavelot, un défilé est prévu ce 27 mars… Et quid de Schaerbeek ? Mauvaise nouvelle pour les amateurs de folklore : le carnaval de ce 19 mars reste bel et bien annulé, nous confirme l’échevine Lorraine de Fierlant.

"On a été averti, comme tout le monde, ce vendredi du passage en code jaune. Les délais sont beaucoup trop courts pour mobiliser la police, la commune et les troupes", soupire la mandataire. "C’est dommage, car à deux ou trois semaines près, on aurait pu l'organiser."

Lorraine de Fierlant rappelle que, contrairement à d’autres grandes villes carnavalières, la Cité des Ânes ne dispose pas de grandes troupes traditionnelles typiquement schaerbeekoises. "On invite des personnes de l’extérieur, et cela demande de l’organisation."

L’échevine assure cependant qu’elle va proposer au collège de "postposer" les festivités. "Ce ne sera pas vraiment le carnaval, mais j’espère qu’on pourra faire quelque chose."

© Archives. Ennio Cameriere