En cause, le changement du programme informatique et un manque de personnel

Soixante bénéficiaires du CPAS de Schaerbeek sont en attente de paiement depuis le mois de novembre, révèle La Capitale.

En cause, le changement du programme informatique qui a entraîné des retards dans l'octroi des revenus d'intégration.

"Cela place évidemment les personnes concernées dans une situation extrêmement difficile. Elles sont dans l’incapacité de payer le loyer, les factures d’énergie, les frais scolaires. Elles ne parviennent plus à faire face aux frais de subsistance au quotidien", explique l'Adas, l’association de Défense des Allocataires Sociaux, qui a été alertée de la situation.

Toujours selon l'Adas, les personnes qui le demandent peuvent obtenir une avance de 200 euros, avance pour laquelle elles doivent signer un engagement de remboursement. Outre le dysfonctionnement informatique, une autre cause pouvant expliquer ce retard réside dans la pénurie de personnel au sein du CPAS de Schaerbeek, entraînant une charge de travail en constante augmentation.