Bruxelles

La commission de concertation uccloise demande une étude approfondie

UCCLE/FOREST Depuis quelques semaines, le projet de dépôt de trams Marconi fait l'unanimité contre lui chez les riverains. À Forest, chaussées de Neerstalle et de Ruisbroeck, à Uccle, du côté de la rue de Stalle et surtout à Drogenbos.

Nous avons pu prendre connaissance de l'avis de la commission de concertation uccloise du 27 mai dernier sur ce dossier. Neuf pages, pour la plupart extrêmement critiques, donnent lieu à un avis... ni négatif, ni positif ! Il prend la forme d'une recommandation au Gouvernement bruxellois de procéder à une étude d'incidences poussée. Autant dire que la commission recale le projet Stib tel qu'il est.

Elle constate que la demande ne présente pas suffisamment d'éléments sur ses effets sur la mobilité du quartier, sur les vibrations, et les futures nuisances sonores engendrées par un dépôt de 75 trams. Elle demande une étude approfondie, basée sur des données récentes de circulation dans un quartier "déjà saturé aux heures de pointe ".

La commission se déclare aussi dans l'incapacité d'évaluer le choix du site, puisque les autres possibilités ne lui ont pas été présentées. Autre aspect insuffisamment étayé : les effets du projet sur la nappe phréatique.

Bien sûr, il ne s'agit que d'un avis. Mais il met de l'eau au moulin des communes concernées, toutes pour le moins sceptiques à ce stade. Signalons que les projets, présentés séparément, de promenade verte et de démolition de bâtiments existants sur le site ont reçu un avis positif. Ce matin, le collège forestois devrait adopter une position dans ce dossier. Il y a de fortes chances que celle-ci soit négative.



© La Dernière Heure 2009