Bruxelles

Le resto de la semaine par Jean Bernard

BRUXELLES Le caméléon a la particularité de changer de couleur selon son état. Si nous en avions été un l’an dernier, en sortant du Kameleon Sky, nous aurions ainsi présenté une robe indiquant la déception; hier, sur le trottoir du boulevard Anspach, devant le Viage, ce sont les plaisants tons de la satisfaction que nous eussions arborés.

L’an dernier, notre critique portait sur le côté m’as-tu-vu, le service lent et sur une carte à l’avenant, souvent coup de fusil.

La mue du Kameleon Sky s’est donc opérée. La vue qu’on a de Bruxelles est toujours aussi somptueuse. Et désormais, on peut parler de resto gastronomique, avec un personnel souriant et efficace et une présentation soignée des plats copieux.

Cela a commencé par une gibelotte d’asperges vertes et artichauts violets au speck, mesclun de saison et croûton de seigle à la moelle rôtie et s’est poursuivi, tout aussi savoureusement, par une selle d’agneau roulée au parfum de sauge, févettes et pousses d’épinards à la française, pommes fondantes et croustillantes, jus d’un rôti. Demandée rosée, elle est arrivée à table comme souhaitée. Elle fut accompagnée d’un médoc Château Listran 2007 de bon aloi.

Parmi les plats pris par les autres convives, on soulignera les noix de St Jacques grillées aux verts et côtes de blettes, quenelles de vitelotte et beurre monté au champagne – plat idéal du côté du parc Astrid, la vitelotte étant une pomme de terre à la peau et chair mauves.

La petite critique vint de celui qui prit le blanc de bar braisé et contisé aux aromates, pommes de terre en rose des sables – “trop cuites” –, caviar de légumes confits, jus de piperade.

Quant aux desserts, que ce fût le fondant au chocolat, la déclinaison de poires ou la crème catalane brûlée en salle, ils parachevaient un excellent repas.

en savoir plus

Viage (7e étage), Kamelon Sky Lunch (25 €) : ma-ve, dès 12h.

Dîner : ma-di, 19h-22h.

Fermé le lundi.



© La Dernière Heure 2011