La 7e édition du L-festival, le rendez-vous lesbien, bi, trans et féministe, se tiendra du 21 au 30 novembre dans différents lieux de la capitale sur le thème "Dikes & Crews". 

De 3.000 à 5.000 personnes sont attendues durant les 10 jours de l'événement. Le coup d'envoi sera donné le jeudi 21 novembre à 19h00 à la RainbowHouse avec le vernissage de l'exposition rétrospective "DYKES got talent - 5 years of L-Festival Photocontest". Elle réunira les photographies des artistes lesbiennes, bi et trans qui se sont inspirés des thèmes de chacune des éditions précédentes dans le cadre de ce concours. À 21h00, le long métrage "Carmen y Lola" de Arantxa Echevarría, qui raconte l'histoire d'amour de deux jeunes femmes de la communauté gitane, sera projeté au cinéma Aventure.

"Le thème "Dikes & Crews" fait référence aux familles choisies", explique Oumayma Hammadi, porte-parole de la RainbowHouse Brussels, qui organise le festival. "Dans cette édition, on a du stand-up 100% féminin, queer et féministe. On traite aussi de l'invisibilité des femmes dans l'art, à travers par exemple la projection du film "Colette". C'est une thématique qu'on va retrouver à la soirée Lesbos poetry, où on essaie de mettre en avant les femmes artistes."

Différents ateliers, performances et concerts sont programmés chaque jour. Il y aura notamment un "Cabaret fluide" au cabaret Mademoiselle, des ateliers instructifs du type "Trans pour les nuls" ou encore un "L-Tour" qui propose une visite du centre historique sous un angle queer.

Le festival se terminera par une soirée le samedi 30 novembre à l'espace LaVallée, situé à Molenbeek-Saint-Jean.