Il a invité le bourgmestre Philippe Close à réunir les chefs de groupes du conseil jeudi encore pour en discuter avec les représentants des commerçants, de BME et de la police.

"Après contact avec plusieurs experts, j'ai la conviction que cette fermeture est le choix de la facilité", a-t-il commenté jeudi.

Aux yeux du chef de file libéral, il faut appliquer et respecter les règles du Codeco. "Mais pas plus que ces règles qui sont déjà assez difficiles pour tout le monde. Je demande au bourgmestre Philippe Close de ne pas faire le choix de la facilité et de doubler d'efforts pour maintenir le Marché de Noël, autour du CST contrôlé, comme de nombreuses autres villes et communes le font déjà aujourd'hui", a-t-il avancé.

Selon David Weytsman, il est possible de délimiter plusieurs zones afin de répondre aux règles du Codeco: CST, 4m2/personne et plan de mobilité.

Moyennant le respect de ces règles et à la demande des commerçants, le groupe MR-Vld propose également d'intensifier la communication autour du Marché de Noël, de prolonger son organisation jusqu'au dimanche 9 janvier et d'annuler "la règle absurde" des 10€/heure de stationnement.