Le numéro d'appel 1819 a reçu la semaine dernière près d'un demi-millier d'appels quotidiens de commerçants et entrepreneurs bruxellois sollicitant des éclaircissements sur la politique bruxelloise de lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Les heures d'appel ont été fortement élargies et l'équipe a été doublée. Une trentaine de collaborateurs supplémentaires de hub.brussels, l'Agence bruxelloise pour l'Accompagnement de l'Entreprise, sont mobilisés pour faire face à un afflux six fois supérieur à une journée normale. Les conseillers répondent quotidiennement de 9 à 17 heures à tous les appels téléphoniques au numéro 1819.

"Les conseillers du 1819 sont en permanence tenus au courant des dernières mesures prises par les autorités régionales et les intègrent sur le site web www.1819.brussels. Il est mis à jour en temps réel avec l'aide du cabinet de la secrétaire d'État bruxelloise en charge de la Transition économique, Barbara Trachte", explique l'Agence.

Les principaux thèmes pour lesquels un entrepreneur se posait des questions étaient l'ouverture de son commerce, la possibilité d'exercer son métier quand cela n'implique qu'une seule interaction sociale à la fois, les horaires à respecter, les livraisons à domicile ou la réception de marchandises, les aides financières, le droit passerelle et les aides au chômage.