Bruxelles Le système Yellowbrick est désormais opérationnel dans cinq communes de la Région bruxelloise.

Le système Yellowbrick qui permet de payer sa place de stationnement via une application mobile était déjà activé à Schaerbeek, Evere et Etterbeek. Depuis quelques semaines, il est désormais également possible de régler son stationnement sans devoir sortir de sa voiture pour trouver un horodateur dans les communes de Jette et d’Uccle.

Des appels d’offres avaient été émis par ces deux localités pour de nouveaux horodateurs. Il s’agissait de remplacer des machines en fin de vie du côté de Jette tandis que la commune d’Uccle avait besoin de nouveaux appareils pour étendre sa zone de stationnement payante. Dans les deux cas, c’est la société Rauwers Contrôle qui a remporté les marchés en proposant d’activer directement le système de paiement via l’application mobile de la jeune société Yellowbrick dont elle est l’actionnaire majoritaire.

"C’est la première fois que le déploiement d’horodateurs et de Yellowbrick a lieu en même temps. C’est une manière d’adoucir cette nouvelle contrainte. Grâce à Yellowbrick, on a la possibilité de payer à la minute avec une facture par mail hebdomadaire ou mensuelle pour les abonnements professionnels. La plupart des visiteurs sont insensibles au prix mais ne vont pas toujours jusqu’à l’horodateur parce qu’ils sont pressés ou parce qu’ils n’ont pas de monnaie. Le paiement par application facilite les choses", fait valoir Pablo Rauwers, l’administrateur-délégué de la société Rauwers.

Au total , 58 horodateurs sont concernés à Jette et pas moins de 317 à Uccle. Il sera toujours possible de payer par carte bancaire et en liquide. La commune de Jette propose toutefois une autre option de paiement inédite puisqu’elle dispose des premières machines équipées de lecteurs de carte NFC (Near Field Contact) qui permettent d’effectuer un paiement en rapprochant simplement sa carte du lecteur, sans devoir l’introduire.

"Nous observons une hausse spectaculaire du nombre d’utilisateurs!", fait savoir Pablo Rauwers qui ne communique cependant aucun chiffre précis concernant ses abonnés. Selon lui, d’autres communes de la Région bruxelloise vont s’équiper du système Yellowbrick dans le courant de l’année 2017.