L’actrice américaine sera bientôt de passage à Bruxelles pour le tournage du film Grace of Monaco

BRUXELLES-VILLE Le Parlement bruxellois risque d’être un peu plus animé que d’habitude durant les prochaines semaines. Bien sûr, les cerveaux de nos représentants seront en ébullition à cause des discussions concernant le budget mais pas seulement !

L’arrivée imminente de l’actrice australo-américaine devrait également contribuer à mettre de l’ambiance. L’ex-femme de Tom Cruise tournera dans le Parlement régional plusieurs séquences de Grace of Monaco.

Ce film très attendu du réalisateur français Olivier Dahan retrace la vie de la princesse Grace Kelly, morte en 1982 dans un accident de voiture.

Si la star n’arrivera que la semaine prochaine, l’équipe de tournage est, quant à elle, déjà au travail depuis une semaine. Avec un objectif : transformer les lieux pour que l’on puisse se croire dans le palais du prince Rainier.

Hier, les premières images ont été capturées. “Le tournage n’a pas lieu dans la partie moderne du Parlement où se trouve l’hémicycle mais dans l’ancien palais du gouverneur où se trouve d’ailleurs mon bureau , précisé la présidente du Parlement bruxellois Françoise Dupuis (PS). Les scènes sont tournées dans l’enfilade de salons classés du rez-de-chaussée et dans la grande salle des glaces.”

Bref, le tournage se déroulera donc dans des endroits tout à fait séparés de là où travaillent les parlementaires. Aucun de ceux-ci ne devrait d’ailleurs avoir accès au plateau. “Les élus ne seront donc pas perturbés dans leur travail. Mais ce tournage met une ambiance positive. Lorsque j’ai envoyé une note avant qu’il débute pour dire ce qui allait se passer, j’ai eu beaucoup de retours sympathiques, surtout de nos collègues masculins” , ironise Françoise Dupuis.

Ce n’est pas la première fois qu’une équipe de tournage investit le Parlement. La télévision hollandaise y est aussi venue pour une autre histoire de têtes couronnées. “C’était pour une série sur la reine Beatrix , se souvient la présidente de l’assemblée. Il faut dire que le palais des glaces a belle allure. C’est notre petit Versailles à nous !” , plaisante-t-elle.

La location de ces salles n’est pas gratuite et rapportera donc de l’argent au Parlement. “Je pense que cela reste abordable” , a confié Françoise Dupuis sans pour autant nous donner de chiffres. Mais les retombées ne seront pas uniquement financières puisque le Parlement bruxellois apparaîtra au générique du film. Contribuant ainsi à la renommée de notre chère capitale !



© La Dernière Heure 2012