Bruxelles

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis mercredi des amendes de 600 euros à l'encontre d'une dizaine de personnes appelées comme assesseurs lors des élections communales du 14 octobre mais qui ne s'étaient pas présentées ou en retard. Les raisons invoquées par les prévenus n'ont pas trouvé grâce aux yeux du parquet. Le jugement est attendu le 10 avril. Au total, plus de 420 présidents de bureaux et assesseurs ne sont pas présentés à Hal-Vilvorde. Le parquet a envoyé à ces personnes une proposition de règlement à l'amiable de 250 euros, payé par 370 d'entre eux. Une assignation à comparaître a par contre été transmise aux 90 personnes n'ayant pas payé.

Une dizaine d'entre elles comparaissaient mercredi, pour lesquelles le parquet a requis des amendes de 600 euros. Trois ont tenté de faire valoir qu'elles étaient présentes mais qu'elles étaient juste arrivées en retard.

"Etre en retard est une astuce bien connue pour échapper à son devoir d'assesseur", a commenté le substitut. "Les personnes qui arrivent à l'heure sont désavantagées parce qu'elles ne peuvent plus être exemptées."

Une femme avait dû travailler de 18h00 à 05h00 du matin la nuit précédente pour remplacer un collègue malade mais n'avait pas pu présenter de certificat de son employeur. Une autre a brandi un certificat médical mais elle n'a pas pu se justifier lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle n'avait pas prévenu le président du bureau ni pourquoi elle n'avait pas répondu à la proposition de solution à l'amiable.