Bruxelles

Suite aux nombreuses agressions survenues ces dernières semaines dans le quartier sensible du Peterbos, la section locale du PTB d’Anderlecht a élaboré un plan d’urgence visant à revaloriser ce quartier populaire et assurer la sécurité. "La commune a plein de volonté et d’énergie quand il s’agit de construire une Marina avec des yachts et des logements de luxe, mais ça fait 15 ans qu’elle laisse à l’abandon le Peterbos. Il est temps de renverser la balance", explique le responsable de la section locale Giovanni Bordonaro.

  • Il propose dans un premier temps de développer un cadre de vie agréable via la rénovation des logements sociaux, la construction d’un nouveau centre sportif, l’organisation d’activités et l’entretien des espaces verts et de la propreté.
  • Assurer la sécurité : en partenariat avec le futur commissariat et la police de proximité, engager des éducateurs de rue supplémentaire, mettre en place des sanctions réparatrices et un service multidisciplinaire pour les multirécidivistes.
  • Développer la cohésion sociale : mise en place de deux nouvelles missions locales composées d’éducateurs de rue, d’accompagnateurs sociaux et d’agents de prévention à la propreté. Objectif : assurer un service de proximité en permanence pour accompagner et encadrer la population.
  • L’aide à l’emploi comme vecteur d’intégration sociale via les accompagnateurs sociaux
  • Assurer l’éducation des jeunes en investissant dans des écoles de qualité et à taille humaine avec maximum 15 élèves par classe.

A. F.