Cette fois, ça y est. Le premier étang de baignade de la régio capitale est sur les rails. Une étude de faisabilité menée par Bruxelles Environnement propose d’aménager un des étangs du parc de Neerpede - l'étang Moyen - en étang de baignade naturel. "Une demande de permis d’urbanisme sera déposée début 2022 et soumise à enquête publique ; la réalisation sera ensuite menée en collaboration avec Beliris, pour une ouverture au public en 2024", annonce le ministre bruxellois de l'Environnement Alain Maron (Ecolo).

"Cet étang de baignade est le premier volet d’une série d’opérations qui démarreront dans les prochains mois et viseront à faire du parc de Neerpede un parc régional à vocation naturelle et récréative : aménagement d’équipements sportifs en dessous du Ring et d’une butte d’aventure, renaturation des berges du Neerpedebeek, diversification écologique de la peupleraie, pose de murs anti-bruit sur le ring, etc.", poursuit l'Ecolo. Plus largement, ce projet s’inscrit dans le cadre du plan opérationnel de Neerpede, qui vise à valoriser l’ensemble du "pays de Neerpede", la partie bruxelloise du Pajottenland, une zone de quelque 200 ha à haute valeur paysagère.

Maximum 225 baigneurs à la fois

Très concrètement, le projet prévoit le réaménagement de l’ensemble de la zone autour de l’étang de baignade. Sont prévus, l'aménagement d’un étang de baignade avec lagunage (filtration entièrement naturelle) et structure d’accueil pour les baigneurs, le réaménagement d’un étang dédié à la biodiversité en naturalisant encore d’avantage ses berges, la transformation de la fin de la drève Olympique en zone de parc afin d’accentuer le lien entre le grand étang et le reste du parc de Neerpede, l'aménagement des berges naturelles du cours d’eau Neerpedebeek et l'intégration du bassin d’orage et de la boucle Marius Renard dans la zone de parc en vue de naturaliser le plan d’eau et d’intégrer davantage cette zone dans le parc

Plus dégagé et ensoleillé, l'étang moyen permet une plus grande surface de baignade. La zone de baignade sera toutefois limitée à la partie sud de l’étang, la partie centrale servant de zone de lagunage pour purifier l’eau de manière naturelle. Il est prévu d’augmenter la profondeur de l’étang (1,5 à 3 mètres selon les zones). La zone de baignade aura une superficie de 5.000 m² soit l’équivalent de quatre piscines olympiques. La longueur maximale de la zone de baignade sera d’environ 130 mètres, ce qui permettra d’y pratiquer une baignade sportive. Des zones moins profondes et une pataugeoire permettront également une baignade plus récréative et adaptée aux enfants. L'étang n'acceptera que 225 baigneurs à la fois. Il sera ouvert de mai à septembre. Durant les mois d’hiver, l’accès sera encadré par des clubs.