Le procès de Maikel Etta, qui avait été fixé devant la cour d'assises de Bruxelles pour ce mois de mai, a été reporté sans nouvelle date fixée, a indiqué lundi le greffe de la cour. 

Initialement, le tirage au sort devait avoir lieu ce lundi après-midi et l'instruction d'audience devait débuter jeudi. Maikel Etta est accusé d'avoir tué une jeune femme de nationalité roumaine âgée de 21 ans, rue des Platanes à Etterbeek, en mai 2018. La victime avait reçu une cinquantaine de coups de couteau.

La victime, Laura B., était arrivée à Bruxelles avec son petit-ami, tous deux de nationalité roumaine. Son compagnon s'était lancé dans la vente de véhicules et elle s'était mise à se prostituer. Le couple espérait gagner suffisamment d'argent en Belgique pour ensuite retourner en Roumanie avec des moyens qui leur auraient permis de mieux vivre.

Laura B. avait débuté son activité dans un sous-sol de l'avenue des Platanes à Etterbeek, après avoir posté une annonce sur le site de prostitution bien connu Quartier rouge.

Le 23 mai 2018, Maikel Etta, l'un de ses clients, mécontent d'une prestation, l'a tuée de 50 coups de couteau. L'homme, âgé de 26 ans et d'origine syrienne, a exigé à la victime de le rembourser, estimant que l'acte sexuel pour lequel il avait payé était plus court que convenu. Il est revenu un peu plus tard, armé d'un couteau et l'a poignardée, notamment au niveau de la tête et de la gorge.

Le petit ami de la victime est ensuite arrivé lorsque Maikel Etta quittait les lieux et a découvert le corps. Il a rattrapé l'accusé et une bagarre s'en est suivie. La police est intervenue pour y mettre fin.

Maikel Etta, sans antécédent judiciaire mais connu pour des problèmes de comportement, a avoué les faits.