Bruxelles

Bruxelles : le projet de réaménagement de la Cité administrative de retour à l'enquête publique.

Le vaste réamanagement de la Cité administrative fait son retour à l’enquête publique. En partie remanié, le projet porté par la société RAC 4 propose trois immeubles de logements (443 appartements) et un immeuble comprenant une crèche pour 72 enfants ainsi qu’une école maternelle et primaire d’une capacité de 456 enfants. Sans oublier la construction de huit surfaces commerciales, le réaménagement du socle et les parkings existants A et B (passer de 1 808 emplacements à 1 779 emplacements de parking couverts), la création de 1 305 emplacements pour vélos, l’abattage de 397 arbres à haute tige pour en replanter 377 espèces. 

Inter-Environnement Bruxelles et le Comité de quartier Notre-Dame-aux-Neiges appellent à la mobilisation pour réagir dans le cadre de l’enquête publique et pour venir nombreux à la Commission de concertation le 5 mars. Selon eux, ce projet est "catastrophique" pour le quartier. Si le projet aboutit et que la SA RAC 4 obtient ses permis, les travaux pourraient démarrer dès la fin de cette année, pour deux à trois années de chantier. Les travaux commenceraient par la partie droite tandis que la Péchère sera construite vers 2023. "Les enjeux sont en effet de taille", note Inter-Environnement Bruxelles, qui pointe "le lien entre le haut et le bas de la Ville, la construction de tours là où se situait l’un des trois panoramas de Bruxelles, la part végétale indispensable du point de vue climatique, alors que le risque du phénomène d’îlot de chaleur urbaine est particulièrement élevé sur le site." L’association revendique également une part de logements sociaux.