Le bureau de poste de la Barrière de Saint-Gilles, rue Sterckx, a fermé ses portes plus tôt que prévu ce mardi après-midi. En cause : le chef du bureau de poste a été victime d'une agression. L'incident, confirmé par la porte-parole de BPost, est survenu après qu'un client âgé d'une bonne septantaine d'années a traité une guichetière de "salope"

En cause ? La guichetière refusait de traiter sa demande de virement car il n'avait pas sa carte d'identité sur lui. En réaction, la guichetière a alors fait part de son mécontentement à l'encontre du goujat. D'autres clients présents dans la salle ont alors pris la défense du client pour une raison que nous ignorons. Le ton est encore monté, forçant le responsable du bureau de poste à intervenir. 

Cela n'a visiblement pas calmé l'assemblée puisqu'un client a pris un présentoir publicitaire et l'a utilisé pour frapper le responsable du bureau du visage. Celui-ci s'en tire avec une blessure sous l'oeil nécessitant plusieurs points de suture et une paire de lunettes cassée. Une ambulance a pris la victime en charge et l'a transporté à l'hôpital.