Bruxelles Le bistrot convivial de la chaussée de Charleroi propose une pause déjeuner à 17,50€ composée d’une entrée et d’un plat.

Ouvert depuis le printemps dernier, Djo, situé sur la chaussée de Charleroi entre Ixelles et Saint-Gilles est un bistrot sympa dont le nom seul évoque la convivialité. Le Djo, c’est censé être le bon copain toujours de bonne humeur et prêt à aller prendre un verre.

La carte se situe clairement dans cet esprit puisque tous les plats sont à partager. Le cadre, lumineux et moderne, offre différentes ambiances. Des tables hautes avec vue sur la cuisine ouverte sont situées près de l’entrée. Plus loin, on trouve des banquettes évoquant les anciens bistrots. Au fond de la salle, enfin, il y a un bar où s’asseoir, des tables classiques et une belle terrasse qui ne devrait pas tarder à accueillir le public.

Tout au long de la journée, même en dehors des heures de repas, cinq planches différentes répondent aux petites faims.

Une ardoise présente douze suggestions froides ou chaudes composées de viande, de poisson ainsi que de préparations végétariennes.

Les deux jeunes propriétaires, Maxime Grell et Louis Jones, ont sélectionné des petits producteurs pour la qualité de leur travail.

La cuisine est de saison et propose à des prix raisonnables (entre 9 et 16€ le plat), des préparations originales et exotiques telles que le maki à base d’omelette, le bao mer et terre ou le burger de saison.

Djo a lancé voici quelques mois son brunch du dimanche. Il innove encore en présentant désormais une formule lunch à 17,50€, du mardi au vendredi inclus, composée d’une entrée et d’un plat, avec un choix parmi deux entrées et deux plats qui changent chaque semaine.

Côté bar et boissons, il y en a pour tous les goûts. Les bières sont représentées par des microbrasseries belges et Djo a même une bière blonde au fût qui porte son nom.

Des alcools premium sont préparés sous forme de cocktails originaux. Les vins proviennent en direct du producteur et sont d’origine principalement française avec l’une ou l’autre référence italienne ou française.

Et comme février est le mois dédié à la Tournée minérale, Djo s’est mis au diapason en proposant des mocktails, des cocktails sans alcool. Epinglons le Virgin Mojito (7€50), à base de ginger ale, de jus de citron et de menthe fraîche. Ou l’Apple Pen (6€50) à base de sirop de poire, de menthe, de jus de pomme et de gingembre.

Tous les jours (sauf le lundi) et à toute heure, Djo aura décidément toujours quelque chose à vous proposer.

En savoir plus : Djo, chaussée de Charleroi, 227 - 02.375.81.43 - du mardi au dimanche de 11 à 23 h - www.djo-bistrobar.be