Bruxelles

Après une réunion d'évaluation de l'actuel aménagement, le gouvernement bruxellois a annoncé le démontage imminent des aménagements provisoires sur le rond-point Louise.

"Il s’agissait d’une situation temporaire, qui n’avait donc pas vocation à devenir définitive. L’emplacement va retrouver sa configuration initiale, avec les deux voies accessibles aux automobilistes et la jonction directe entre le Boulevard de Waterloo et la Porte de Hal", a annoncé hier le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

"L’aménagement temporaire du rond-point Louise peut en effet, à la demande de la Ville et des associations des commerçants, être retiré. C’est une bonne chose que les activités commerçantes puissent à nouveau pleinement reprendre à l’avenue Louise, l’avenue de la Toison d’or et le boulevard de Waterloo", a ajouté le ministre bruxellois Guy Vanhengel (Open VLD)

Les équipements temporaires installés sur le tronçon entre l’avenue Louise et la place Poelaert, initialement prévus durant les travaux de réfection du tunnel Stéphanie, seront dès lors enlevés cette semaine. "La situation revient donc à la normale et le trafic pourra retrouver toute sa fluidité sur ce nœud stratégique", conclut le gouvernement bruxellois dans son communiqué.

Pour rappel, la circulation en surface avait été modifiée lors de la fermeture du tunnel Stéphanie en février dernier. Comme la Région avait estimé que l’aménagement provisoire permettait de fluidifier le trafic sur le rond-point Louise, le ministre Pascal Smet (SPA) avait demandé d’effectuer un test une fois le tunnel rouvert. Seul le renvoi de l’ensemble du trafic vers la place Poelaert en venant de la Porte de Namur avait été supprimé, en accord avec les communes concernées.