Bruxelles

Il sera installé sur la Grand-Place de Bruxelles demain matin.

Il faisait froid ce mercredi matin, dans la forêt domaniale de l'Hertogenwald occidental. Ici, à Membach précisément, sur le territoire de la commune de Baelen, plusieurs personnes s'étaient donné rendez-vous pour admirer l'un des plus beaux... sapins de nos forêt. En présence du ministre wallon de la Forêt, René Collin, l'opération de découpe de l'épicéa qui trônera sur la Grand-Place de Bruxelles pour ces fêtes de fin d'année, était organisée. Tout s'est bien passé.

C'est une tradition, l'épicéa, haut cette année de 22 mètres, âgé de 67 ans et d'un poids de 4,7 tonnes, est offert à la Ville de Bruxelles par la Wallonie. Parmi les critères "remarquables" de ce don, il faut souligner sa provenance. Le sapin provient en effet d'une forêt certifiée PEFC, c'est-à-dire qu'elle est gérée de façon durable. Autre critère, esthétique celui-là, ledit sapin devait avoir une hauteur de minimum 20 mètres, devait être isolé pour être beau à 360 degrés. Il devait aussi se trouver à proximité d'un chemin pour pouvoir être abattu et transporté dans de bonnes conditions.

Ce mercredi, l'opération a débuté vers 11heures et tout s'est globalement bien déroulé. Les manœuvres ont duré plus d'une heure... pour ne pas abîmer "mon beau sapin" en effet, il était préférable que ce dernier ne s'écrase pas au sol.

Ce jeudi, ce roi de la fête et roi des forêts arrivera sur la Grand-Place, sous escorte policière, dès 6h. Il sera décoré aux couleurs de la Finlande, invité d'honneur de cette 18e édition des Plaisirs d'Hiver.