Cette année, le sapin sera décoré aux couleurs de la Belgique et à l'effigie de Manneken Pis qui célèbre cette année son 400e anniversaire.

Le majestueux sapin de Noël qui trônera sur la Grand Place de Bruxelles à l'occasion des Plaisirs d'Hiver a été abattu à Stavelot mercredi. Il rejoindra la capitale jeudi matin.

Le Nordmann de 22 mètres de haut et âgé d'une soixantaine d'années est offert à la Ville de Bruxelles par la commune de Stavelot. "C'est une manière de raviver le souvenir d'une grand élan de solidarité né il y a 75 ans, au moment où, face à la dernière grade offensive de l'Allemagne nazie, l'Ardenne servait de rempart à la Belgique libérée. La commune de Bruxelles a alors adopté Stavelot en février 1945 et lui a prodigué de l'aide sous différentes formes", a expliqué Patrice Lefèbvre, échevin en charge de la Mémoire et la Citoyenneté.

Une fois n'est pas coutume, le conifère de quatre tonnes provient d'une propriété privée, suscitant beaucoup d'émotions chez l'habitante des lieux. "Nous cohabitons ensemble depuis de nombreuses années. C'était mon ami. Il a fait deux jeunes pousses. La relève est assurée. Après une longue réflexion, j'ai accepté de le laisser partir", a indiqué très émue Bérangère Delatte.

C'est l'échevin Raymond Kockelmann, par ailleurs vingt fois champion de Belgique de bûcheronnage, qui a procédé à l'abattage du sapin. Les manœuvres relativement délicates ont duré un peu moins d'une heure. Le conifère arrivera sur la Grand-Place, sous escorte policière, jeudi à l'aube.

Cette année, le sapin sera décoré aux couleurs de la Belgique et à l'effigie de Manneken Pis qui célèbre cette année son 400e anniversaire.