La semaine prochaine, c'est le service horodateurs qui se mettra en grève.

Un arrêt de travail est en cours au service Voiries de la Ville de Bruxelles. Le site, situé juste derrière le canal, est bloqué par les syndicats. Il sera libéré vers midi. Plus de vingt véhicules (autocars, éboueurs communaux, etc.) sont à l'arrêt. Il s'agit de l'avant-dernier mouvement d'humeur du service public communal bruxellois.

"Nous faisons des arrêts de travail chaque mardi de ce mois d'octobre", explique John Van Campenhout, permanent syndical SLFP. Leurs deux premières actions avait été organisées à la crèche des Pagodes et à la creche de Gravelines, près de Schuman. Mardi prochain, c'est le service de contrôle des horodateur qui débrayera pendant deux heures place du Samedi. "Si nous n'obtenons rien, ce qui risque d'arriver, nous manifesterons tous ensemble le 7 novembre prochain."

Que veulent les employés communaux de la Ville de Bruxelles ? "Une revalorisation salariale de 10%, soit l'équivalent de ce que gagnent les fonctionnaires régionaux et une vague de nominations pour les agents contractuels."

© DR