La décision a été prise à la suite du Comité de concertation, qui a reculé d'une semaine, au 8 mai, la perspective d'une réouverture partielle de l'horeca (uniquement terrasses).

Cette prime peut être demandée à partir de la semaine prochaine. Elle ne vise pas que l'horeca, mais tous les secteurs les plus en difficultés à cause du coronavirus (évènementiel, tourisme, etc.). En revanche, seuls les montants pour l'horeca et ses fournisseurs sont revus à hausse pour le moment (+25%).

Ils dépendent de l'ampleur de la perte de chiffre d'affaires au dernier trimestre 2020, par rapport au dernier trimestre 2019, ainsi que du nombre d'employés de l'établissement. On peut y faire appel si l'on a perdu au moins 40% de son chiffre d'affaires par rapport à fin 2019.

Les nouveaux montants, pour cafés, restaurants et fournisseurs, vont de 7.500 à 54.000 euros par établissement.