La direction du théâtre Le Public a annoncé, en présence du bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir, la mise en œuvre de l'événement culturel "Retrouvailles". Il s'ouvrira début mai sur trois scènes intérieures et une scène extérieure sur le site du théâtre, rue Braemt. Il devrait s'étendre jusqu'au 15 septembre. Une soixantaine d'artistes ont déjà signalé leur participation, parmi lesquels Claude Semal, Karin Clercq, Caroline Lamarche, Nicolas Buysse et Greg Houben, Itsik Elbaz, Edwige Baily, Chloé Struvay et Janine Godinas.

La programmation du mois de mai sera diffusée le 25 avril. Elle comptera des œuvres déprogrammées avec la crise sanitaire et des créations inspirées par la pandémie. "Il y aura des artistes de garde qui répètent des créations qui vont se jouer 20 à 30 fois", avance Michel Kacenelenbogen, codirecteur du théâtre Le Public avec Patricia Ide.

"Il est temps de recréer du lien entre les artistes et les citoyens, tout en respectant des règles sanitaires. Retrouvons-nous. Je fais partie de ceux qui disent que si on avait permis de faire mille événements sécurisés en Belgique pour 50 personnes toutes les semaines, 250.000 personnes par mois auraient vu des spectacles. On comprend que les grands rassemblements soient encore compliqués aujourd'hui, mais c'est de la non-assistance à personnes en santé mentale en danger que de ne pas faire de petits rassemblements. Les gens n'en peuvent plus. On vient de lancer notre nouvelle saison et on a reçu 4.000 réservations en 3 jours".

Dès le 1er mai, des profils particuliers de spectateurs comme des figurants ou des lecteurs, qui sont autorisés à se rendre dans les librairies, seront accueillis en respect des règles de distanciation sociale et de port du masque.

Pour les scènes intérieures, le système de ventilation a été entièrement revu pour faire entrer de l'air extérieur, qui est de plus filtré, et sortir l'air intérieur par extraction.

La scène extérieure, mise en place avec l'aval du bourgmestre, a été implantée sur le parking, avec une décoration faisant penser à une appropriation des lieux culturels laissés à l'abandon par la nature. Elle sera limitée dans un premier temps à 50 spectateurs, mais elle peut accueillir un public de 200 personnes. Les jauges seront ajustées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. La scène sera notamment ouverte aux écoles et associations locales.

À compter du 8 mai, l'événement "Retrouvailles" s'ouvrira plus largement au public. Il se limitera à la scène extérieure à partir de l'ouverture de la nouvelle saison au 21 juin.