Joëlle Milquet, et plusieurs candidats en vue sur la liste se fixent pour objectif de réaliser un nouveau plan de construction de quelque 1500 logements

BRUXELLES Dans la perspective des élections communales d'octobre, le cdH a pris pour les six prochaines années six engagements pour faire de Bruxelles une ville sereine.

Le premier porte sur le renforcement de la sécurité notamment via la présence de 300 policiers de plus dans les quartiers. Les autres ont trait à la mise en place d'un programme spécifique pour encadrer le parcours des 0 - 25 ans de la naissance au premier emploi, à la définition d'un nouveau programme social unissant les forces de la Ville, du CPAS et des associations pour renforcer les services aux personnes.

Présenté vendredi par la tête de liste cdH à la Ville, Joëlle Milquet, et plusieurs candidats en vue sur la liste, ce programme se fixe aussi pour objectif de réaliser un nouveau plan de construction de quelque 1500 logements pour faire face à l'explosion démographique.

Le cdH veut également appuyer sur l'accélérateur pour rendre la Ville plus douce à vivre sur le plan environnemental en quelques chiffres: réduire le trafic automobile de 20%, augmenter celui des transports en commun dans la même proportion, et placer 30 % d'arbres en plus le long des voiries.

Dans son viseur également, la création de coopératives de production d'énergie verte via des panneaux solaires. Celles-ci associeraient des citoyens et des entreprises.

Toujours dans le contexte de cet engagement, le cdH défendra la création d'une desserte de quartiers de la ville par des minibus censés compléter l'offre de la STIB dans certains quartiers limités. Il soutiendra également activement une mise en piétonnier partiel des boulevards du centre entre les places Fontainas et De Brouckère. Ce piétonnier resterait ouvert aux taxis et aux véhicules transportant des personnes handicapées.

Le programme baptisé "Bruxelles sereine" se décline en un condensé détaillé de plus de 20 pages d'objectifs concrets et souvent chiffrés. Il sera déposé dans la boîte aux lettres des habitants de la capitale d'ici quelques jours.
Le centre démocrate Humaniste se fixe encore pour objectif de rendre Bruxelles plus dynamique en développant son attractivité économique.

Il plaide pour l'organisation d'assises du commerce et de l'horeca et la fixation d'un calendrier de grands événements étalé sur toute l'année, et s'appuyant sur des structures de développement de l'emploi.

Autre projet sur la table: la création d'un "brussels european museum" moderne qui ferait tourner de six mois en six mois des joyaux abrités dans les réserves de grands musées des quatre coins de l'Europe.

En matière ce gouvernance, l'objectif est de rendre l'administration plus efficace en poursuivant la décentralisation des services et l'offre d'actes administratifs en ligne.