Le collectif L'Abîme envisage toujours d'organiser son "apéro contaminant" demain samedi sur la place Flagey à Ixelles. "Le pass sanitaire ne protège personne et il porte une atteinte disproportionnée à nos libertés fondamentales. Il consiste essentiellement en une obligation vaccinale déguisée." Ce sont les raisons qui poussent le collectif L'Abîme à organiser cet événement.

Pour cet évènement, les organisateurs n’ont pas demandé d’autorisation à la commune, cette manifestation a donc officiellement un statut de manifestation non-autorisée. Un scénario qui fait penser à La Boum 2 où des affrontements avaient eu lieu, et à La Boum test finalement avortée. Du côté de la police, on assure être au courant de l’organisation de et évément et avoir prévu un dispositi policier adapté afin de répondre à l’évènement ou à d’éventuels débordements.

Peu de chance d'avoir beaucoup de monde demain place Flagey

Supprimé une première fois par Facebook, l'annonce de l'événement a refait surface récemment sur la page FB de L'Abîme. Facebook ne l'a, cette fois-ci, pas supprimée.

Jugée irresponsable par les élus locaux et plusieurs infectiologues, cet apéro risque cependant de ne pas attirer grand-monde, assure-t-on du côté des autorités locales. La météo annonce "90% de chance de pluie et rafales..."

Un autre appel à manifestation contre les mesures sanitaires a par ailleurs vu le jour : ce soir 18h sur la place Keym à Watermael-Boitsfort cette fois-ci. Les organisateurs proposent à qui le souhaite de venir participer à un "apéro-résistance à la tyrannie sanitaire". "Amenez votre chaise, votre tabouret, votre couverture et, surtout, vos boissons".

© DR