En effet, d'après une information de La Capitale, après les tests positifs de 35 bodycam du 10 février au 8 mars les forces de l'ordre de la ville de Bruxelles et Ixelles souhaitent bénéficier de plusieurs caméras portatives à accrocher à l'uniforme qui permettent de filmer les interventions. Pour rappel, ce sont 74 policiers qui ont essayé la bodycam pendant le mois de test.

"Le conseil de police passe la commande de plusieurs bodycam, indique le porte-parole Oliver Slosse. C'est du matériel collectif. Chaque caméra pourra être utilisée par plusieurs policiers différents. La commande sera étalonnée sur plusieurs années. Le but est que nous en ayons une quantité suffisante pour intervenir". À terme, l’idée est de généraliser le recours à la bodycam pour l’ensemble des policiers de la zone Bruxelles Ixelles, soit 2 200 opérationnels

Et le porte-parole de poursuivre : "C'est un marché public nous ne pouvons pas trop communiquer dessus. Il n'y a rien de nouveau depuis le dernier conseil de police début juillet".

Les bourgmestres de Bruxelles et Ixelles se réjouissent de cette future acquisition. “Le recours à cette technologie est intéressant car il permettra d’objectiver les interventions et échanges qui ont lieu avec la population” , a précisé en février le bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis (Ecolo).