Le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre d'infections pour 100 000 habitants, continue à fluctuer sur un plateau trop élevé, indique la Cocom. Il est certes passé à 649 ce 08 avril, contre contre 661 mercredi dernier, mais en passant par des valeurs fluctuantes entre ces deux dates (663, 666, 657, 651, 644, 638, et 649 le 7 avril).

Le nombre de tests PCR et tests antigènes effectués à Bruxelles ces sept derniers jours reste aux alentours des 50 000 unités. Le taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués), a en revanche légèrement diminué, puisqu'il est passé de 9,0% mercredi dernier à 8,6% ce 7 avril.

Les contaminations sont plus importantes chez les personnes âgées entre 20 et 49 ans. Face à l'apparition de clusters de contamination en entreprises, la Cocom appelle celles-ci à respecter la règle du télétravail obligatoire dans toutes les circonstances où celui-ci est possible et à optimiser leur système de ventilation.

Hospitalisations et décès

Les hospitalisations augmentent encore, passant de 501 le 31 mars à 517 le 6 avril. Le nombre de personnes en unités de soins intensifs est aussi en légère hausse, de 121 à 133 pour la même période. Pour faire face aux nouvelles hospitalisations, les hôpitaux belges sont passés, le 5 avril, en phase 2a : 60% des lits en unités de soins intensifs sont réservés pour les patients Covid-19 et le cas échéant, les autres types de soins devront être reportés.

Quant au nombre de décès, il augmente significativement passant de 25 décès le 31 mars, contre 51 ce 7 avril. Par contre, le pourcentage d'hospitalisations et de décès de personnes issues de maisons de repos continue à diminuer grâce à la vaccination et à l'administration finalisée des deuxièmes doses de vaccin dans les maisons de repos et de soin, se réjouit la Région.